Forum Électro-Bidouilleur

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Nouvelles:

Bienvenue au nouveau Forum Électro-Bidouilleur! Inscrivez-vous pour participer aux discussions! L'inscription est automatisée.

Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.

Messages - loulou31

Pages: [1] 2 3 ... 10
1
Bonjour,

C'est pas facile de visuliser les problémes de réflexion et d'adaptation d'impédance en régime harmonique, c'est à dire en régime permanent sinusoidal tel que c'est fait dans en simulation RFsim, ou au labo avec un analyseur de réseau. Surtout quand on veut voir ec qui se passe aux limites : basse fréquence.
A mon avis c'est beaucoup plus parlant de travailler en régime transitoire avec une impulsion comme signal et regarder ce qui se passe en fonction du temps. Il faut un simulation type Spice : LTSpice, ou Qucs, ou travailler au labo avec un gene impulsion et oscillo....

Jean-Louis

2
Discussion Générale d'Électronique / Re : Conseil station soudage CMS
« le: février 20, 2020, 12:03:08 pm »
Bonjour,
Les tweezer c'est très bien pour dessouder les CMS passifs à deux broches, par contre je doute de son utilité pour les souder coorectement. Voir video de Bertrand très bien expliquée pour souder CMS.
Quand on retire un CMS passif c'est pas grave si on l'abime, car on va quoiqu'il arrive le remplacer par un neuf...


Jean-Louis

3
Suggestions de Vidéos Électro-Bidouilleur / Re : Oscilloscope USB
« le: février 20, 2020, 11:46:32 am »
Bonjour,

Je ne posséde pas cet appareil, mais à mon avis le meilleur choix du marché en oscilloscope est actuellement le SDS1202X-E. Il fait 200MHz de bande ce qui est très largement suffisant, car au delà il faut des sondes actives très chères pour faire de vraies mesures. Deux voies sont suffisantes ( 4 voies c'est bien pour faire de l'enseignement) d'autant plus qu'il y a comme avec tous les oscillos une troisième voie qui permet de faire de la synchro externe que l'on peut aussi afficher. De plus il a le décodeur de bus integré :SPi,I2C,CAN ce qui est à mon avis très utile voir indispensable de nos jours.
On peut surement trouver l'appareil sur internet pour un prix au plus bas, mais moi je conseille de l'acheter chez un revendeur avec pignon sur rue (400€ TTC) qui assure la garantie pendant 3 ans.

Jean-Louis

4
Bonjour,

Oui pourquoi pas, et en plus c'est une matière première renouvelable....mais bon pour les composants j'ai peur que ça reste hautement non renouvelable ni meme pas très recyclable.

Les premiers appareils électroniques étaient bien en bois. Quand j'étais jeune ( milieu années 70) je me rappelle que je faisait de boitiers pour modulateur de  psychédéliques en bois . Evidement les puristes vont dire que le bois est hygrométrique que ça fait des fuites, que c'est pas sur pour du secteur, que ça prend feu....Mais bon le metal c'est pas isolant et le plastique c'est inflammable. D'ailleurs les "anciens" utilisaient meme du bois imprégné de bakélite pour éviter les problémes d'humidité.
Il me tarde de voir tes réalisation en bois.

Jean-Louis

5
Bonjour Yffig,


"Si l'impédance de la source  R0 tend vers 0, S11 tend vers  R0 et donc vers 0", je ne suis pas d'accord de cette affirmation.
 En effet ta formule  "S11=R0 * (Z-R0)/(Z+ R0), R0 étant l'impédance de la source" n'est pas homogéne car elle doit être sans unites alors que dans ce cas elle s'apparente à une impedance.
Si tu veux multipler le numérateur et de dénominateur de S11 par Ro tu vas trouver  (Z+Ro)/(Z+Ro) soit 1 quand Ro tend vers zero (par rapport à Z).

Jean-Louis

6
Bonjour

Bravo, et merci pour ce partage, mais pour être réutilisable il faudrait partager les fichiers Kicad.


Jean-Louis

7
Bonjour,

Si cet appareil a déjà fonctionné et qu'il n'a pas été modifié  il est très peu probable que les condensateurs electrochimiques soient inversés.
 Il faudrait retrouver le schema pour confirmer la polarité si tu as un doute, comme ça semble le cas par rapport à la sérigraphie

Jean-Louis



8
Bonjour,

Il  y a en français :
https://livre.fnac.com/a3412821/Christian-Tavernier-Applications-des-microcontroleurs-PIC-4e-edition-Des-PIC-10-aux-PIC-18
Il y a aussi les livres chez Elektor qui traitent des PIC en français.
Ceci dit si tu connais bien le C++ le probleme ne sera pas le langage en lui meme mais la comprehension de l'architecture matérielle et du fonctionnement des PIC.
Tu as quoi comme plateforme matérielle et IDE pour les PIC?

Jean-Louis


9
Bonjour,

Le coefficient de réflexion il est vrai est quelque chose de pas trés facile à apprehender.
Une manière plus visuelle de le représenter est peut être de faire une simple  manip de refélectométrie temporelle : connecter la sortie d'un générateur de signaux carrés ( temps de montée faible) d'impédance 50 Ohms à un long coax (quelques métres), et se mettre en derivation sur la sortie du géné avec un Té et une  sonde haute impedance vers un oscilloscope. Regarder la forme du signal sur l'oscillo en fonction de la terminaison du cable coaxial : en l'air, 50 Ohms, court circuit...
Pas besoin d'appareils très performants : un simple oscilloscope de 100MHz de bande passante, un gene de fonctions ou impulsions avec faible temps de montée et un cable coax 50 Ohms de 2 m ( ca fait un retard aller retour d'environ 12nS bien visible ) suffisent.
Ceci dit le coefficient de réflexion lui meme n'est pas lié avec la fréquence, mais  c'est vrai que sa manifestation dans une ligne de transmission donnée depend de la fréquence... si la ligne de transmission est beaucoup plus courte de la longueur d'onde dans ce cas  c'est comme s'il n'y avait pas de ligne de transmission : la tension en tout point de la ligne est la meme.
Pour le S11 avec un circuit passif c'est son module qui peut être compris entre 0 et 1. En fait il peut être negatif et égal à -1 par exemple pour un court circuit, le S11 étant égal à 1 pour un circuit ouvert.
Par contre je pense qu'il faut oublier absolument la comparaison entre la notion de rendement et d'adapatation d'impédance. Ce sont deux notions différentes.

Jean-Louis

10
Bonjour Tournesol,

En fait tu ne peux pas  comparer deux générateurs  différents: un de 12V / 50 Ohms et un de 12V /5 Ohms. En fait il faudrait comparer deux générateurs de meme puissance  : soit  par exemple 12V/50 Ohms et 3.8V/5 Ohms.  En fait ca pourrait être le même générateur mais dans lequel on a mis un transformateur de tension de 3.16 (racine carré de 10). En fait le transformateur est  une solution pour adapter l'impédance qui a l'avantage d'être à large bande contrairement à un simple réseau passif LC.
Dans ce cas on voit bien que la puissance maximale que l'on peut récupérer dans la charge est bien maximale quand l'impédance de charge est la même que celle de la source ; en fait si l'impédance de source est complexe , la charge doite être l'impédance conjugée de la source c'est  à dire partie réelle et partie imaginaire de signe opposée.

L'autre point est la notion de rendement qui ne s'applique pas dans ce cas : l'impédance de source n'a pas de réalité physique : c'est un modéle équivalent en petits signaux : la dissipation réelle de l'étage amplificateur est bien supérieure aux pertes dans la résistance de source et depend surtout du mode de fonctionnement de l'amplificateur ( classe de fonctionnement : A,A-B,B,C...) .
Pour jouer avec la RF moi aussi je te conseille en simulation RFsim99 qui est très simple mais qui permet de bien comprendre ce qui se passe, avant d'aller bidouiller pour de vrais avec des vrais signaux et circuits.

Jean-Louis

11
Bonjour,

Pour lire cette bande il faut aussi respecter la vitesse de lecture qui est de 100 à 200 inchs par seconde, soit plusieurs métres par seconde. Il faut donc un vrai lecteur pour arriver à decoder les bits...qu'il faut ensuite lire pour former des octets.....et ensuite récupérer l'image au format...On peut pas bidouiller une tête de lecture avec une bobine et un entre fer de quelques centièmes de mm pour lire une bande à 9 pistes! Le probleme c'est que sur une image il faut beaucoup de bits pour commencer à voir quelque chose.


Jean-Louis

12
Bonjour,

Pour lire ce type de bande il faudrait au minimum trouver une tête de lecture compatible, car on ne peut lire une telle bande avec de simples capteurs magnétiques, il faut un détecteur magnétique avec un entre fer de très faible dimensions.
En effet sur ces bandes il y avait plusieurs pistes 9 avec 8 de données et une de parité . Après il faut la mécanique qui va bien et aussi le circuit de detection en sortie de la tête. En résumé il faudrait récupérer un vieux lecteur de bandes dans un surplus ce qui doit se trouver pour pas cher, puis le remettre en servicet. Après il y a le risque que les données soint perdues sur la bande, car avec le temps il y a un effet de copie du magnetism d'une couche sur l'autre. Ceci dit regarder la dernière video de Bertrand qui a réussi à récupérer des programmes sur des cassettes audio pour son VIC. dans ce cas c'est plus facile car on trouve encore des magneto K7 de l'époque.
Pour l'autre information 6250 ça veut dire 6250 bit / inch de longueur ce qui donne une idée de la densité des bits sur la bande, soit 695 bits / inch par piste, soit un bit tous les 0.036mm.... Après il faudrait voir à quelle vitesse defile la bande pour avoir la bande passante .... mais ça ne fait au maximum que quelques kb/s par piste! Il faut faire les décodage des bits sur les 9 en //

Bon décodage.

Jean-Louis

13
Suggestions de Vidéos Électro-Bidouilleur / Re : Sonde active DIY
« le: février 07, 2020, 04:59:07 pm »
 Merci Bertrand

Tu es notre sauveur; qu'est qu'on ferait sans toi!


Jean-Louis

14
Discussion Générale d'Électronique / Re : vrai valeur de Picofarad
« le: février 05, 2020, 04:29:54 pm »
Les valeurs de capacités des transistors indiquées sur les data sheet sont loin d'être des modéles de precision, mais les valeurs trouvées avec le capacimétre sont cohérentes. Attention aux valeurs de capacités des transistors qui necessitent en général une polarisation particulière.
"Quand ça fonctionne bien : ne rien toucher" c'est une devise qu'on oublie souvent parfois a ses dépens.

Jean-Louis

15
Papyblue,

Je pense  que le LM358 est trop "meilleur" en dV/dt pour être un vrai LM358 . Après il faut voir les autres caractéristiques si ells sont aussi meilleures que le vrai 358....


Jean-Louis

Pages: [1] 2 3 ... 10