Forum Électro-Bidouilleur

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Nouvelles:

Bienvenue au Forum de discussion Électro-Bidouilleur! Inscrivez-vous pour participer aux discussions!: 
http://forum.bidouilleur.ca/index.php?action=register Les demandes d'inscription sont révisées quotidiennement.

Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.

Messages - ratox

Pages: [1]
1
Merci pour ces éclaircissements, je ne suis (presque) pas plus embrouillé !
(mais j'ai du relire plusieurs fois pour bien tout saisir  ;D )

Je retiens surtout ceci :
il vaut mieux se rapprocher de celle-ci ce qui permettra de conserver la même plage de réglage du volume et il vaut mieux travailler en basse impédance pour être moins sensible aux parasites.

je n'en avais aucune idée et je me demandais d'ailleurs pourquoi je ne prendrais pas des résistances de l'ordre du Mega Ohm puisque c'est le rapport R1/R2 qui me donne le niveau d'atténuation (en simplifiant). J'imagine, que mon ensemble consommera un peu plus de mW dissipés par les résistances mais ça me semble négligeable vu les ordres de grandeur en jeu.
Cela dit je me note pour plus tard d'approfondir cet aspect de la sensibilité aux parasites selon l'impédance car je n'en ai pas encore l'explication "physique". Mais bref c'est un autre sujet.

Je ferais plusieurs tests : 150/18 Ohm 1000/110 etc... car si je pense que l'impédance d'entrée du mic du dictaphone est de l'ordre de 2k Ohm en revanche je n'ai aucune idée de celle de sortie de l'intercom de l'avion (la source) mais en théorie si j'ai bien compris elle doit etre à peu près alignée avec les casques aero standard (150->600 Ohm)

Pour revenir au condensateur : je ne comptais pas l'inverser de sens. Je me demandais juste théoriquement ce qu'il se passerait dans mon montage si la tension de charge (mic du dictaphone) disparaisait et du coup il ne se passerait pas grand chose :-)
En réalité, le casque et l'ensemble (attenuateur+dictaphone) seraient branchés en Y en sortie de la source. Et j'ai donc surtout la crainte que la composante continue du dictaphone ne viennent perturber le signal qui va vers le casque. J'ai récupéré le schéma électronique assez sommaire de ce dernier et il n'y a pas de condensateur pour filtrer une éventuelle composante continue :

http://www.davidclarkcompany.com/files/partslists/pdf/PL19515P-39.pdf

Mais je ferais là aussi deux tests, avec/sans condensateur.

Encore Merci pour la réponse !

2
bonjour,

voici ma question (assez théorique) dont je n'ai pas trouvé de réponse malgré des heures de recherche.

je souhaite fabriquer un atténuateur audio pour passer un signal audio prévu pour un casque de 2 x 150 Ohms (casque aero) qui sort un signal de ~3V 50mW (intercom de l'avion) vers une entrée micro dictaphone qui attend environ un signal 10x moins fort (d'où l’atténuateur x10)

J'ai glané ce schéma de l’atténuateur que je comprend bien sur le  très instructif site Sonelec :

https://www.sonelec-musique.com/electronique_realisations_att_bf.html

avec en valeur : R1 = 1k Ohm / R2=110 Ohm / C=470ou 100uF (forte valeur mais je ne suis pas sûr de l'impédance d'entrée du dictaphone)

Mon dictaphone a deux mode paramétrables pour la prise jack : mode "microphone" ou mode "ligne". En mode "Micro", une tension de 2.5V apparaît (sans doute pour alimenter le microphone). J'opte donc pour l'ajout d'un condensateur polarisé (question d'encombrement) pour supprimer cette tension afin qu'il n'y ait pas de retour vers le casque branché en Y en amont

En mode "microphone", je suis à l'aise avec la présence du condensateur. Une tension continue de 2.5V sera "stockée" dans le condensateur, seul le signal de 300mV passera, la tension fluctuera entre 2.2 et 2.8mV
Mais si mon dictaphone se retrouve en mode "Ligne" (suite à une manipulation précédente pour un autre usage par ex.), la tension d'entrée dictaphone disparaît et je me retrouve avec un signal AC seul. Le condensateur alternera donc entre une tension positive et négative.

Cela fait 3j que je regarde et lis pas mal de chose sur le passage du courant AC dans un condensateur polarisé.
Je trouve ici et là deux éléments contradictoires :
- Il ne faut pas faire passer de courant AC dans un condensateur pour éviter qu'il ne se retrouve en polarité inversée la moitié du temps jusqu'à explosion au pire.
et
- Aucun problème pour passer un signal audio (donc courant AC) dans un condensateur (de liaison), c'est même à ça qu'il servent.

je comprend bien le fonctionnement du condensateur (armatures, diélectrique, ESR, tension max etc...) mais je ne comprend toujours pas pourquoi il n'explose pas avec un signal audio sans composante continue.
Faudrait-il le "pré-charger" avant le montage pour avoir une tension de base et ne jamais se retrouver en tension négative ?
y-a-t-il un rapport avec la tension max du condensateur qui est largement supérieure à 2.5V ? (on en trouve des pas trop volumineux en 16, 25 ou 50V)
Est-ce qu'une tension inverse n'est problématique pour le condensateur que lorsque le courant est continue ? mais dans ce cas quid si mon signal fait du 0.1Hz, c'est presque du continue °_°


Voilà, si quelqu'un a un élément de réponse pour ma bonne compréhension de la problématique j'en serais ravi.


Merci d'avance et désolé s'il y a des approximations ou des abus de langage, je ne suis pas électronicien.

PS : au final je peux mettre 2 condo en série en polarité inverse. même avec ESR x 2 et C/2 ça passera bien mais il me faut quand même comprendre mon pb.

Pages: [1]