Forum Électro-Bidouilleur

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Nouvelles:

Bienvenue au Forum de discussion Électro-Bidouilleur! Inscrivez-vous pour participer aux discussions!: 
http://forum.bidouilleur.ca/index.php?action=register Les demandes d'inscription sont révisées quotidiennement.

Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.

Messages - Électro-Bidouilleur

Pages: 1 2 [3] 4 5 ... 50
31
 ;D Ça respire les années 80!

32
Très bien! L'enrichissement de notre savoir est une bonne justification pour créer ce genre de projets. Malheureusement, plusieurs ne saisissent pas cela; ils préfèrent le tout cuit...

33
Wow!

34
Beaucoup de ces alims ne sont pas fabriquées par l'entreprise marquée sur l'étiquette, mais plutôt par un autre fabricant commun à plusieurs marques. Vous devriez chercher pour des numéros de modèles sur la plaquette PCB, et faire des recherches avec ces numéros.

35
Vous êtes au bon endroit! Bienvenue sur le Forum.  :)

36
Lapsus. Les positions sont de 0 à 99. Je savais avoir fait cette erreur, mais je croyais pas que ça allait créer de la confusion!

37
Il faut fouiller dans les définitions de paramètres des fabricants (pas fournies dans les datasheets) pour comprendre ce que ce "maximum non-repetitive" signifie. De ce que je peux en tirer, "non-repetitive" veut dire d'une durée de moins de 10 millisecondes, et pas en régime régulier, donc de façon exceptionnelle. Voici quelques citations trouvées sur le Web:

https://www.quora.com/What-are-the-operational-characteristics-of-rectifier-diode?share=1
"ITSM Peak one cycle surge on-state current: The maximum junction temperature can be exceeded during non-recurrent cycles. The maximum non-repetitive on-state surge current is generally quoted for one 10 millisecond sinusoidal period at Tjmax. Such an overload situation can be tolerated only a limited number of times before failure results. The non-recurrent ratings are specified to allow fuse or circuit breaker protection to be chosen. The significance of 10 ms is that it corresponds to one half cycle of (50Hz) mains."
"La température de jonction maximale peut être dépassée lors de cycles non récurrents. Le courant direct non répétitif maximum est généralement cité pour une période sinusoïdale de 10 millisecondes à Tjmax. Une telle situation de surcharge ne peut être tolérée qu'un nombre limité de fois avant la défaillance. Les valeurs nominales non récurrentes sont spécifiées pour permettre de choisir la protection du fusible ou du disjoncteur. La signification de 10 ms est qu'elle correspond à un demi-cycle du réseau (50 Hz). "

De la part d'un gars qui a travaillé dans le domaine des semi-conducteurs:
https://forum.allaboutcircuits.com/threads/non-repetitive-peak-forward-current.1948/
"I worked in a semiconductor company in my previous life. Back then there wasn't a standard on what the maximum duty cycle on that. However we calculate that Non-Repetitive Peak Forward Current from the thermal characteristics, the bonding wires and the hotspots of the device amongst other things. The way we derive the Pdmax and the Imax mean that anything lower than 5% duty cycle is considered safe. However, I would suggest for safety reason to go below 1% duty cycle. Bear in mind that if you subject the device to the NRPF current periodically then you have selected an unsuitable device and you should have gone with one that has higher ratings."...."It's safest to consider the 'none repetitive peak' as something that should only generally occur under rare or fault conditions. Remeber that power increases with the square of the current. If your peaks are just ten times the device's continuous maximum rating, then at a 1% duty cycle it will be having to dissipate around the same power as it would at maximum continuous load!...Even if spikes or surges are very rare, they can cause long term damage due to thermal shock, a bit like pouring boiling water on part of a cold glass; one part rapidly expands more than another & things start cracking up."
"J'ai travaillé dans une entreprise de semi-conducteurs dans ma vie antérieure. À l'époque, il n'y avait pas de norme sur le cycle d'utilisation maximal à ce sujet. Cependant, nous calculons ce courant direct de crête non répétitif à partir des caractéristiques thermiques, des fils de connexion et des points chauds de l'appareil, entre autres. La façon dont nous dérivons le Pdmax et l'Imax signifie que tout rapport cyclique inférieur à 5% est considéré comme sûr. Cependant, je suggère, pour des raisons de sécurité, de descendre en dessous du rapport cyclique de 1%. Gardez à l'esprit que si vous soumettez périodiquement le composant au courant NRPF, vous avez sélectionné un composant inadapté et vous auriez dû choisir un composant dont les valeurs nominales sont plus élevées. "...." Il est plus sûr de considérer le "pic non répétitif" comme quelque chose qui ne devrait généralement se produire que dans des conditions rares ou défectueuses. Rappelez-vous que la puissance augmente avec le carré du courant. Si vos pics ne sont que dix fois la puissance maximale continue du composant, alors à un cycle d'utilisation de 1%, il devra se dissiper autour de la même puissance qu'à la charge continue maximale! ... Même si les pointes ou les surtensions sont très rares, ils peuvent causer des dommages à long terme dus au choc thermique, un peu comme verser de l'eau bouillante sur une partie d'un verre froid; une partie se dilate plus rapidement qu'une autre et les choses commencent à se fissurer."

Le message est clair... N'allez pas jouer dans ces zones!

38
Bonjour Jean-Paul, et bienvenue sur le Forum  ;) . Je suis sûr que vous pourrez y contribuer d'après votre bagage. Je vous invite aussi à poser vos questions de façon claire et avec beaucoup de détails. Vos chances de lire une réponse en seront d'autant augmentées.

Cordialement.

39
Vos projets et Montages d'Électronique / Re : Sonde active Elektor
« le: mars 06, 2020, 03:51:41 pm »
Merci de partager votre travail! Je laisse le soin aux autres de vérifier le travail. Mais à première vue, ça semble conforme. Peut-être ajouter une note sur le schéma qui décrit la présence et la construction du condensateur de 0,5 pF en entrée. Sinon il y a risque que la même erreur que 60dbmco se reproduise!...

Pourquoi mettre une expiration du téléchargement? Le forum va survivre passé cette date...

Merci.



41
C'est fait; il fonctionne toujours! Un Arduino Uno est le maître. Que de bons souvenirs...

42
Et je possède toujours un SPO256! Je l'ai utilisé dans mon projet de fin d'études en 1989. Quelqu'un aimerait que j'en fasse une vidéo?

43
Suggestions de Vidéos Électro-Bidouilleur / Re : Sonde active DIY
« le: février 08, 2020, 01:41:46 pm »
Remerciez les mécènes de la chaîne de m'avoir permis de me faire avoir!  ;)

44
Suggestions de Vidéos Électro-Bidouilleur / Re : Sonde active DIY
« le: février 07, 2020, 02:01:09 pm »
Bon bien j'ai pas des bonnes nouvelles au sujet de la sonde active venant d'Ukraine. Il a escamoté le condensateur de 0,5pF en entrée! Il a soudé l'aiguille Pogo-pin directement en entrée. De sorte que la réponse n'est absolument pas celle attendue. Voir les courbes de réponse ci-bas.  J'ai modifié la sonde en recréant ce condensateur (voir photo), et tout est plus conforme. Il y a du "trimming" d'îlot à faire pour avoir 20dB au lieu de 24dB, mais la fonctionnalité est restaurée. J'ai contacté le vendeur eBay et j'espère une réponse... Il en a vendus près de 500 comme celle-là!

Entre temps, j'ai complété une vidéo (écourtée) de banc d'essai de la sonde et vous la verrez bientôt.

Pages: 1 2 [3] 4 5 ... 50