Forum Électro-Bidouilleur

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Nouvelles:

Bienvenue au nouveau Forum Électro-Bidouilleur! Inscrivez-vous pour participer aux discussions! L'inscription est automatisée.

Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.

Messages - loulou31

Pages: [1] 2 3 4
1
Bonjour Cécile,

Bon BAC, et félicitations car je vois que tu es passionnée, et surtout douée en électronique à ce que je vois.
Ton projet peut sembler facile :une alim régulée quand on regarde de plus près il y a de la regulation en courant en tension, des protections, du filtrage, de la puissance. C'est un projet complet. Moi je te conseillais de faire fonctionner au début avec des courants limités et un seul ballast pour éviter de voir de la fumée sortir de ton montage à la première mise sous tension! En fait ça fait aussi partie du métier. Oui attention au câblage car à la vue des courants elevés dans le redressement, ça peut induire de l'ondulation en function du courant dans la charge....

Jean-Louis

2
Bonjour,
Autrement il y a encore plus simple comme testeur : un pont diviseur résistif avec 470 et 470 ohms entre 0 et 12V et sur le point milieu une  seule diode bicolore verte/rouge ( diodes en // têe bêche) vers le point de test.... On peut pas faire plus simple je pense avec des elements discrets : 3 composants!

Jean-Louis

3
Bonjour,

Oui avec 2 x 6.2V plus la tension directe des 2 LED on est sur que ça ne conduit pas meme avec 13 ou 14V de tension batterie, avec 2x3.3v la LED peut encore un peu éclairer. En effet les Zener 6.2 V on un coude plus franc (effet avanche ° Zener)  que les basse  tension (effet Zener seul) mais dans notre cas cà n'a pas d'importance.
Pour la solution avec circuit integré, moi je mettrai une diode en série avec le 12V... une inversion de polarité est si vite arrive et ça  ne pardonne pas le CI est mort à coup sur!

Jean-Louis

4
bonjour, pour eteindre les deux LED quand non connecte,  il suffit d'ajouter deux zener de 6.2 v , une en serie  avec chacune des  2 resistances.  D'ailleurs on peut placer une seule resistance en serie avec la pointe de touche  au lieu d'une dans chaque branche de l'alimentation.
Jean-Louis

5
Bonjour,
Le code binaire depend de la cible matérielle pour laquelle elle a été générée( type de FPGA) et non du logiciel qui a servi à le produire. Avec la definition du FPGA et du format binaire de programmation on pourrait retrouver les interconnexions de la matrice logique, mais surement pas le code source VHDL qui est un langage évolué de description. Il y peut être de logiciels qui permettent de reconstituer le routage de la matrice FPGA à partir de ce binaire, mais probablement pas de definir les equations logiques entre les différents ports.

Jean-Louis

6
Bonjour,

Bon courage pour cette initiative de circuit.

Pour l'alimentation auxiliaire de 5 et 3.3V, moi je partirai du 34V avec deux régulateurs série, au lieu de mettre un autre transfo + pont diode + filtrage. Comme le courant va être d'une dizaine de mA dans ces circuits la dissipation dans les régulateurs série sera faible, au pire on peut mettre une résitance en série en amont.

Pour la reference de 3.3v faible bruit je pense que ce n'est pas indispensable dans la mesure où le reference va sortir d'un PWM va avoir un certain bruit résiduel, même après filtrage. A ce propos une constant de temps de 40ms est à mon avis un peu  élevée, car c'est 40mS à 67% et qu'on arrivera à la consigne finale qu'après une seconde environ.

Je ne comprends pas pourquoi il y a deux circuits un de regulation de courant et un autre de protection de courant, ces deux fonctions pouvant être réalisées dans le meme circuit . Concernant le circuit de regulation de courant j'ai vu des constantes (R*C) de temps importantes dans la mesure du courant qui font que la regulation va être lente ( c'est peut être pour cela qu'il y a un circuit séparé pour la protection CC).

Attention à la dissipation dans les ballasts, tu vas avoir plus de 50W en CC dans chaque transitor. Donc prévoir refoidissement suffisant.

Pour la tension à vide en sortie du transfo tu vas avoir plus de 34V car le transfo est spécifié pour 24V efficace au courant nominal de 3A ce qui veut dire que tu auras à vide 26 à 28V efficaces soit pas loin de 40V à vide redressé ce qui peut poser probleme avec les Opamp utilisés.

Pour la mise au point je mettrai un seul ballast et limiterai le courant de  CC  à quelques centaines de mA avec une valeur de R1 / R5 de quelques ohms  ....on sait jamais.  a noter qu'il faut une résistance de quelques W et non une simple 1/4 W.

Jean-Louis

7
Bonjour,

Bravo pour tes mesures de caractérisation.

Il faut noter que les équipements de tests (analyseur de spectre ou synthé)  ne necessitent pas un signal carré de reference externe. Dans certains cas meme il doit être sinusoidal avec un niveau maximal d'harmoniques. Ce qui est le plus important c'est le bruit de phase près de la porteuse et non l'amplitude des harmoniques.

Dans la configuration 3 l'erreur n'est pas d'un MHz mais de seulement 89Hz et l'oscillateur du synthé malgré son age est bien meilleur que celui du SA (690Hz).
A noter que la référence externe sur l'analyseur de spectre remonte le bruit de phase qui est plus faible en #4 ( ref interne sur SA) qu'en #2 ou # 3.

En ce qui concerne les GPSDO il est important d'avoir une bonne reception satellite et donc d'avoir une antenne avec une bonne visibilité.

Jean-Louis

8
Bonjour,
Un analyseur de spectre ne permet pas de retrouver la forme et la qualité d'un signal du point de vue temporel (tel que vu avec un oscilloscope); il permet de donner une idéee de la bande passante du systéme (niveau des harmoniques), par contre ne juge pas des distorsions sur le signal. En effet un analyseur de spectre ne mesure que l'amplitude du fundamental et des harmoniques et il manque l'information de phase pour pouvoir reconstituer le signal dans le domaine temporel. Pour un meme niveau d'harmoniques ( par exemple celui d'un signal carré) la phase relative des différentes composantes peut faire changer de manièrere importante la representation temporelle du signal en sortie.

Jean-Louis

9
Bonjour,
Oui l'incertitude  finale est de +-0.8ohms pour une résistance de 350 ohms comme le precise papyblue, sans compter qu'avec une mesure "deux fils" de faible résistance il faut tenir compte de la résistance des cordons de mesure.
Après les amoureux de la precision, la  métrologie c'est un métier à part entière et quand on veut être sur d'une mesure il faut tenir compte souvent de tout un tas d'éléments de conditions de mesure et d'environement.

Jean-Louis

10
Bonjour, alors tu l'as acheté finalement ce gené Ferisol?
Autrement si tu veux faire de la radio, j'ai acheté une plaquette  synthé DYKB ADF4351 sur aliexpress, pour 20€ environ qui génére de 35MHz à 4 GHz  et est autonome avec un clavier afficheur. Le niveau est fixe  (0dBm) et ne fait pas de modulation mais permet d'avoir un générateur de test RF en porteuse pure pour pas cher et synthetisé. La pureté spectrale n'est pas très bonne ( harmoniques de l'ordre de -20dBc) et la precision en fréquence non plus 10-6 mais à ce prix là c'est dur de faire mieux....

Jean-Louis

11
Bonjour,

Oui meme avec un schema pas facile à dépanner car difficile de trouver des signaux remarquables dans un système numérique non documenté, et pas conçu pour etre dépanné. Et meme si on trouve la panne difficile de trouver le composant, de retirer celui en panne et de recabler le neuf.....sans compter les composants micro programmés. A propos de l'alim il y en a plusieurs probablement et ça serait bien de pouvoir les vérifier....Regarder sur internet si personne n'a vu la même panne?
Bon courage.

Jean-Louis

12
Bonjour, c'est une très bonne idéee de mettre une ampoule en série pour remplacer la PTC( elle est là pour limiter le courant de pointe quand on branche l'alimentation).  Moi avant de mettre sous tension je vérifierai quand meme les composants du  circuit d'entrée avec un multimétre : en particulier pont de diode et la capa de filtrage en tête pour voir s'ils sont OK. Pour l'alim moi je le testerai en charge car il est peu probable qu'il y ait une carte en court circuit ( on peut tester à l'ohmètre pour voir si CC franc à vide) , et sans charge il est probable qu'elle en démarre pas ou fonctionne mal.
Bon dépannage

Jean-Louis

13
Je confirme il faut bien tester l'alimentation en charge comme c'est indiqué sur le manuel de service. Regarde sur les forum pour t'aider .....bon courage. Jean-Louis

14
Pour l'alimentation de l'oscilloscope en effet il faut la tester chargée , c'est ce qui est indiqué dans le service manual. Regarder sur youtube il y a vidéo réparation d'alimentation de ce type d'oscilloscope. Le schema de l'alim n'est pas donné par HP car en cas de panne c'est un module qui se remplace.  Après c'est une alim a découpage je suppose donc pas très facile a dépanner sans un peu de chance.   Bon courage.   Jean Louis

15
Bonjour pour le générateur Ferisol il faut l'essayer. S'il fonctionne pour 40€ a mon avis c'est une bonne affaire. Avec un oscilloscope on peut le tester même s'il n'a pas la bande passante du générateur.     Jean-Louis

Pages: [1] 2 3 4