Forum Électro-Bidouilleur

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Nouvelles:

Bienvenue au nouveau Forum Électro-Bidouilleur! Inscrivez-vous pour participer aux discussions! L'inscription est automatisée.

Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.

Messages - loulou31

Pages: 1 [2] 3 4
16
Bonjour pour le générateur Ferisol il faut l'essayer. S'il fonctionne pour 40€ a mon avis c'est une bonne affaire. Avec un oscilloscope on peut le tester même s'il n'a pas la bande passante du générateur.     Jean-Louis

17
Bonjour,
A mon avis il faut laisser cette belle alim comme elle est, et pas essayer de la bidouiller à part si on a de bonnes connaissances du sujet des alims à decoupage.
Ca serait ideal pour faire de l'electrolyse,  pour dérouiller du materiel en acier bien oxydé, ca marche trés bien. Il faut mettre de la lessive de soude dans l'eau..... et mettre tout ça dehors. Il ya beaucoup  de tutos sur le sujet.

Jean-Louis

18
Bonjour, attention car en general les alims à decoupage parfois ne fonctionnent pas bien ou meme pas du tout sans aucune charge. Attention au fusible en entrée il faut prendre le bon modéle de type de temporisation.

Jean-Louis

19
Bonjour, oui en effet c'est un appareil mixte lampe transistors, ce qui est assez rare comme techno. C'est un bon appareil de bonne facture mais non synthétise, avec modulations et réglage niveau. C'est bien pour faire de la radio. Pour la précision en fréquence on peut mettre un fréquencemetre....et pour le niveau as mon avis pas besoin de précision...
Pour quelques dizaines d'euros ça vaut le coup, mais a tester quand même.  Moi j'aime bien les appareils vintage de ce style a transistor mais plutôt sans lampes, car je ne maîtrise pas trop ce composant ...et c'est encombrant et ça chauffe ; j'ai un HP8654B  10MHz-512MHz, oscillateur LC à transistors des années 75.    Pour faire de la radio c'est un bon appareil pour débuter, car les appareils synthétisés  RF  avec modulations sont beaucoup plus chers et recherchés, pas moins de  300€ en occasion... plutot 500e pour un Adret, HP  ou R&S 1GHz.
Jean-Louis
 

20
Bonjour,

J'ai pas bien compris il y a 5 couelurs mais si je suis le texte il y en a 8!
D'abord rouge c'est tolerance 2%, pas 20%. Après si 5 couleurs il devrait y avoir a trois chiffres significatifs un multiplicateur et la tolerance. Après c'est vrai le codage des couleurs a ses limites avec les nuances....Par contre gris / argent : gris c'est un chiffre significatif, et argent soit un multiplicateur, soit une tolerance.
Il est en effet aussi très possible que ça soit une self si la résistance est faible (4 Ohms).

Jean-Louis


21
Discussion Générale d'Électronique / Re : LTSPICE
« le: avril 17, 2019, 06:55:48 am »
Bonjour,
Oui c'est la function "SUBCIRCUIT" . D'ailleurs le LM723 est déjà un "SUBCIRCUIT" auquel on peut ajouter des composants autour pour en faire ton bloc personnalisé.

Jean-Louis

22
Super Bertrand si tu nous fais un banc d'essai d'analyseur logique pas cher. La question que je me pose est s'il existe des logiciels associés à ces analyseurs qui permettent de decoder les bus série usuels genre SPI,I2C,OneWire déjà juste au niveau de chaque octet.
Jean-Louis

23
Bonjour,
Autant il existe des testeurs de composants (2 ou 3 pattes) type capa resistance self diode transistors qui fonctionnent pas trop mal, autant je ne pense pas qu'il existe  pas qu'il existe des testeurs universels de CI. Ca serait beaucoup trop compliqué déjà de decteter les pins d'alim....ensuite de savoir quelle est la tension d'alim nominale... et ensuite de reconnaitre les fonctions meme les plus simples ( analogiques types OP amp ou numériques type logique combinatoire ou sequentielle).

Jean-Louis

24
Bonjour,

Comme leur nom l'indiquent ces appareils sont de "testeurs" de composant et il ne faut pas les prendre pour des appareils de mesure. Il ne faut donc pas leur demander une precision particulière du moins pour la mesure des semi conducteurs. Ils sont surtout utiles pour trier des composant inconneus ou voir s'ils sont fonctionnels. Pour les passifs ils ne sont en general pas capables de mesurer des selfs et cap de faible valeur ( <100pF et <1uH).  Pour les semi conducteurs ils ont du mal à tester les tyristors et triacs car le courant de gachette est insuffisant. Pour les Zener ils ne mesurent que celles de valeur faible. Pour les transistors ils mesurent le gain mais on ne sait aps trop à quel courant collecteur. Pour les J FET Mos Fets ils mesurent pas trop mal la tension de seuil Vt.
Pour te faire une idée il y a pas mal de test sur Youtube des différents modéles. Ceci dit je pense qu'il ya peu d'évolutions sur les modéles.

Perso pour les passifs j'ai un LC100 à une dizaine d'euros qui fonctionne bien avec les faibles valeurs de capa ou self(pour les resistances un multimétre fait l'affair)à. Après il y a mieux en particulier les appareils qui mesurent l'ESR des caps.

Jean-Louis

25
Bonjour ,
A mon avis il faut acheter un frequencemetre qui a une entrée pour reference externe (10MHz). En effet les réferences incluses avec les fréquencemetres grand public ne sont pas très précises ni stables.  En electronique on a besoin de precision sur les frequencies (cas radio fréquence en emission ou reception), contrairement aux autres grandeurs ( tensions, puissances..) qui demandent en grande majorité une precision "analogique" qui étaient fournies avant par des aiguilles.
A mon avis un fréquencemétre n'est pas indispensable pour un debutant, et pas très utile ( à mon avis) pour faire du dépannage. Il faut savoir que ce type d'appareil à tendance à indiquer n'importe quoi ( ou rien!) si on ne connait pas la nature du signal qu'on a vu au préalable avec un oscilloscope.....Après faut voir si tu veux un pur fréquencemétre pour faire de la RF ou un compteur fréquencemetre qui mesure période, qui fait du comptage, qui mesure retard.... moyennage...
Maintenant avec les oscilloscopes numériques un fréquencemétre n'est utile que si on fait de la radio et besoin d'une haute precision.

Jean-Louis

26
Bonjour,

En effet il faut savoir ce que tu comptes faire avec.
En gros soit tu fais de la logique pas très rapide avec bus série (I2C,SPI, OneWire...) et un petit analyseur pas cher te feras l'affaire, soit tu fais du FPGA rapide avec du temps reel, et du traitement du signal  et là il te faut un appareil de pro performant. A mon avis le mieux est de se faire la main avec un petit appareil (10 à 30€), puis après en fonction du besoin acheter l'appareil qui te conviens.

Jean-Louis

27
Bonjour,
Oui j'ai débuté comme ingénieur produit chez un fabriquant de semiconducteurs et je travaillais sur les produits video integrant les fameux standards de couleur PAL SECAM et NTSC qui sont maintenant obsolete et dont la qualité d'image était vraiement mediocre par rapport aux standards numériques actuels.
En fait ces standards avaient un avantage indéniables c'est qu'ils étaient compatibles noir et banc <> couleur. En effet une TV noir et blanc pouvait afficher (en noir et blanc!) une video contenant la couleur ( PAL,SECAM ou NTSC) et inversement une télé couleur pouvait afficher ( en noir et blanc!) un signal noir et blanc (sans chrominance).
La plus grosse usine à gaz de la video en France était le fameux  standard 819 lignes ( decidé à la fin des années 50 par un certain François MITTERRAND qui était à l'époque ministre de la culture je crois). Le probleme c'est que "la deuxiéme chaine" elle a été en 625 lignes en accrord avec les normes video européennes et que faire des TV 819/625 lignes c'était une vraie prouesse technologique de l'époque. Pour information il n'y a jamais eu de couleur en 819 lignes. Il faut aussi savoir qu'à la fin de la transmission du 819 lignes de la première chaine les studios video étaient en 625 lignes et qu'il y avait des  translateurs 625 > 819 lignes.

Jean-Louis


28
Suggestions de Vidéos Électro-Bidouilleur / Re : Téléviseur
« le: mars 29, 2019, 10:04:16 am »
Bonjour,
Oui je viens de regarder et en fait c'est  "Chip On Film" , la puce étant directement collée sur le film et les connexions (bonding" s'effectuant entre la puce et les pistes du film ( en fait c'est un circuit imprimé souple). La puce une fois collée sur le film et raccordée, elle est ensuite noyée dans une matière plastique de protection. C'est une techno qui existe depuis longtemps ( par exemple calculatrices), mais qui se développe beaucoup en grand public pour de raisons de coût et de miniaturisation.  En fait au miscroscope on ne voit pas grand chose car la puce est enrobe, il faut peut être regarder à l'arrière qui le film et transparent ( pas de metal entre les couches du film).   

Jean-Louis

29
Bonjour,

Déjà c'est une alimentation 10A, donc en general ce type d'alim est conçue  pour fonctionner avec une charge non négligeable. Le filtrage n'est peut être aps optimisé pour fonctionner à vide ou presque.  Après il faut voir le montage, il y a des régles de conception, en particulier  pour filtrer et découpler les alimentations ce qui pourrait expliquer que ça marche avec des piles mais pas bien avec un alim secteur à decoupage.  Après c'est une alim low cost, pas professionnelle de labo, et on ne peut donc lui demander des performances de haut niveau.

Jean-Louis

30
Suggestions de Vidéos Électro-Bidouilleur / Re : Téléviseur
« le: mars 28, 2019, 09:36:56 am »
Bonjour,

COF, c'est quoi? Ceci dit au microscope
En effet les nouvelles technos en particulier de câblage des circuits intégrés trés denses interdisent tout dépannage par remplacement de ces composants. Au mieux même les professionnels ne font que du remplacement de cartes pour des équipements grand public. Pour les sous ensembles moins intégrés il est peut être possible de réparer au niveau carte, ceci dit une reparation d'alim à decoupage n'est pas simple pour un amateur....Il est vrai que diagnostiquer une TV HD, n'est plus à la portée d'un bidouilleur, ni meme d'un dépanneur. le diagnostic se passé au niveau sous ensemble fonctionnel ou carte, en testant des fonctions basiques qui indiquent le sous ensemble en panne. C'est plus comme avant on on arrivait à régler les FI TV aux petits oignons pour avoir un qualité d'image "optimale" pour l'époque.

Jean-Louis

Pages: 1 [2] 3 4