Forum Électro-Bidouilleur

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Nouvelles:

Bienvenue au nouveau Forum Électro-Bidouilleur! Inscrivez-vous pour participer aux discussions! L'inscription est automatisée.

Auteur Sujet: Self et 50 Hz  (Lu 390 fois)

fsgraph

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 50
    • Voir le profil
Self et 50 Hz
« le: mai 18, 2018, 05:44:12 pm »

Hello,
J'ai vraiment du mal avec ces bêtes là ... Y a comme un truc qui m'échappe ... Et même plusieurs !
Mais bref peut-être un jour le guide ultime de la self ...
En attendant quelle valeur mettre pour empêcher du 50 Hz chopé par un fil de courant continu qui fait antenne de passé ?
Merci d'avance.
V
Frédéric
IP archivée

Curiosus

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 79
    • Voir le profil
Re : Self et 50 Hz
« Réponse #1 le: mai 20, 2018, 02:31:08 pm »

Bonjour,


Un condensateur pourrait faire l'affaire, branché entre moins et plus

Un 2000 µF représente 1,6 Ohms de résistance au 50 hertz, donc quand tu le mets entre moins et plus elle provoque un court circuit sur le 50 Hertz, ce qui a pour effet d'éliminer cette fréquence.

Quand à la self, c'est pas du tout pareille, parce quelle possède une résistance Ohmique, donc si on la
mets entre moins et plus tu provoques un court circuit, mais sur l'alimentation, et là plof...

Donc, obligé de mettre la self en série, et là ça se complique, car il ne faut pas faire chuter l'intensité de trop, c'est pour
cela qu'on va utilisé généralement un ferrite magnétique, et bobiné celui-ci, comme le coefficient du ferrite est très important, ça évite à avoir une self énorme, et ce qui à pour effet de diminuer la résistance ohmique.

Le ferrite magnétique augmente la capacité de la self en fonction des qualités de celui-ci.

Faire une self à air pour le 50 hertz, je te le conseille pas, pour les causes évoqué au dessus.

   A+
« Modifié: mai 20, 2018, 03:19:18 pm par Curiosus »
IP archivée

fsgraph

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 50
    • Voir le profil
Re : Self et 50 Hz
« Réponse #2 le: mai 24, 2018, 06:03:46 pm »

Hello,

2000 µF représente 1,6 Ohms de résistance au 50 hertz  :o
Whouaaaa Il y a une formule pour ça ?

Merci en tout cas.

V

Frédéric
IP archivée

Curiosus

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 79
    • Voir le profil
Re : Self et 50 Hz
« Réponse #3 le: mai 24, 2018, 08:34:34 pm »

Bonjour,

Pour le condensateur voici la formule



Pour la self Voici la formule



En réalité cette formule fonction pour des selfs n'ayant pas de résistance(ou de très faible valeur)

Pour des selfs ayant une résistance ohmique de plus 1 ohm, il faudra modifier la formule. 

Avec ces quelques formules, tu peux commencer à te faire tes filtres, après il faut faire attention à la résonance,
c'est une autre histoire.

  A+


« Modifié: mai 25, 2018, 06:55:54 pm par Curiosus »
IP archivée

vptech

  • Newbie
  • *
  • Messages: 25
    • Voir le profil
    • VPTech - YouTube
Re : Self et 50 Hz
« Réponse #4 le: août 30, 2018, 12:55:35 pm »

Attention toutefois: Il y a mille manières (j'exagère un peu...) de récupérer intempestivement du 50Hz avec un câble.

Parfois ça ne peut pas être résolu par filtrage si les impédances sont déjà faibles ou si les masses des équipements raccordés sont "différentes" (c.à.d. soit non raccordées directement mais par les alimentations, soit, plus vicieux: raccordées mais avec un fort courant parasite BF circulant dans le raccord de masse. On appelle ça un problème "d'impédance commune" quand des courants d'alimentation circulent par des masses de signaux, suffisamment pour que le câble se comporte comme une résistance faisant apparaître une tension BF qui se superpose donc au signal).

Ca peut aussi résulter d'une boucle parasite: Le fil de signal et sa masse ne se longent pas sur tout le trajet, créant ainsi une grande boucle qui se comporte comme une self de réception (une antenne "cadre") et ramasse ainsi le champ magnétique 50Hz présent dans toutes les habitations électrifiées.

C'est pourquoi il est bon d'investiguer ce genre de problèmes avant de se lancer dans l'ajout de capacités énormes qui pourraient poser d'autres problèmes (courant d'appel à la mise sous tension, affaiblissement d'éventuels signaux utiles et surcharge de la source, etc...). Bon, dans le cas évoqué c'est du continu, mais on n'a aucune idée du courant utile qui circule ni des impédances / résistances en jeu...
IP archivée