Forum Électro-Bidouilleur

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Nouvelles:

Le Forum est maintenant chiffré (préambule https). Bien sûr, des liens externes insérés dans les sujets vont demeurer inchangés. Mais la composition des pages du Forum est désormais sécurisée. Si des probèmes d'affichage surviennent, veillez à vider votre cache pour ce site.

Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.

Messages - DPA31

Pages: [1]
1
Bonjour Jean-Louis,

"Je suis étonné de la bande passante du Rigol qui est spécifiée a 70 MHz alors que tu trouves presque 200MHz.".

Oui moi aussi, c'est pour cela que j'ai sollicité votre avis.

Par ailleurs, le scope fonctionne à 100 MHz , option déverrouillable par logiciel.

Pour les sondes, j'ai 2 sondes HP 10441A et 2 sondes Lecroy PP006A, sondes passives données pour 500MHZ.

J'ai connecté une charge traversante de 50 ohms sur le générateur HP 8656B. En branchant les sondes du scope sur la charge traversante avec un adaptateur BNC-sonde j'obtiens le relevé ci-joint.

Est-ce que je fais une erreur de mesure ?

Merci pour vos commentaires.

Dominique.


2
Trucs et Astuces d'Électronique / Re : Aménagement d'un labo
« le: janvier 29, 2022, 08:45:50 am »
Bonjour Papyblue, bonjour à tous,

Je te remercie pour ton compliment PB. C'est toute une aventure ce labo.
J'ai passé beaucoup de temps sur ebay ou leBoncoin pour chasser la bonne occasion (c'est un conseil pris sur les vidéos de Bertrand). Je regarde aussi comme vous beaucoup de vidéos sur YT.
Le générateur de fonctions, l'analyseur de spectre, le fréquencemètre, le DE5000 et la trinoculaire sont assez récents, tout le reste a plus de 30 ans. J'achète des appareils en panne (si j'ai la doc) et je tente de les réparer.
Ainsi pour le HP 34401A, le fluke PM97, le HP8013B et  2 générateurs vintage à tubes LSG-11 & BST TE-22D. En ce moment, je termine la modification en 50 ohms d'un ampli vidéo Extron acheté sur le web et je suis sur la réparation d'un infinium Agilent... et ce n'est pas gagné!

Il faut beaucoup de patience pour trouver ce que l'on cherche : j'ai mis 5 ans à trouver à un prix accessible des sondes passives de scope à 500Mhz. Je me déplace beaucoup aussi ...

Je me suis fait des équipements : sonde de c/c délicate de bertrand, 2 sondes différentielles, un déchargeur de condensateur, un testeur d'AOP, un testeur d'ampoules de cyrob, un transfo d'isolement...tous très pratiques en dépannage.

J'achète aussi des chinoiseries qui ont fait l'objet de vidéo et je les modifie (ex charge fictive EB#115 mod hackaday).

Au départ, je me suis équipé pour le dépannage électroménager, TV, équipements de jardin ou de piscine, etc... et j'ai été obligé de m'équiper pour les CMS, la HF (télécommandes)... Ma famille, mes amis et voisins en ont bien profité. Cela reste pour moi un vrai plaisir que de rendre "la vie" à un équipement et le sourire des personnes à qui je rends l'objet est ....  ;D

Je suis aussi intéressé par le hacking cad détourner un objet de sa fonction initiale ou l'améliorer (ex Fréquencemètre Victor avec un OCXO).

Cela m'a obligé depuis 4,5 ans à revenir aux sources et à reprendre les cours d'électronique mais aussi à revenir au logiciel. Je reste toujours plus à l'aise avec l'assembleur !
 
Je commence à concevoir sur breadboard. Je regarde pour faire des protos (simple et double face) à la maison (rapidité de livraison)  et je m’enquiert de la fabrication de CI en chine (les règles à respecter pour avoir un CI bon du 1er coup).

Je sais que je vais faire des erreurs de débutant mais c'est le prix à payer pour redevenir "opérationnel"  ::)

A bientôt sur le forum.
Dominique.

3
Bonjour à tous,

Revenant à l'électronique, j'ai besoin de faire vérifier mes raisonnements...

En regardant des signaux carrés rapides sur un oscilloscope analogique Tek 2235 et sur un oscilloscope numérique Rigol DS1074, j'ai été frappé par la différence de temps de montée.
J'avais lu que les scopes numériques avaient (en général) une meilleure bande passante.
J'ai voulu en avoir le cœur net.

L'un des problèmes est la bande passante ( -3dB) des sondes de scope : j'ai voulu m'en affranchir. J'ai relié un générateur RF - HP8656B acheté suite à la vidéo EB#15 de Bertrand - successivement sur chaque oscilloscope à travers une charge traversante 50 ohms.

Résultat :
Tek 2235    : BP = 110 MHz
Rigol 1074Z : BP = 193 MHz

J'ai essayé plusieurs charges traversantes ainsi que des Tés chargés 50 ohms et plusieurs câbles coaxiaux, même résultat.

Je me suis demandé quel était l'impact de la capacité d'entrée du scope.

J'ai fait le calcul de la fréquence de coupure et je me suis vérifié avec LTspice (recommandation de papyblue). La fréquence de coupure due à la capacité d'entrée de 13 pF est d'environ 490MHz (cf fichier joint).
Donc c'est bien l'étage d'amplification du scope qui limite la bande passante.

J'en ai déduit la bande passante de cet étage d'amplification : environ 209 MHz. Avec la capa d'entrée, l'ensemble est bien loin de la BP annoncée du scope.

je m'attends donc à retrouver cet ordre de grandeur avec des sondes (passives) de qualité (BP 500 MHz) qui compensent la capacité d'entrée.

Je vais publier prochainement mes relevés de sondes mais avant j'aimerai que vous me validiez mon approche.

Merci d'avance.
Cordialement,
Dominique.


4
Trucs et Astuces d'Électronique / Re : Aménagement d'un labo
« le: janvier 28, 2022, 11:52:55 am »
Bonjour à tous, un petit retour d’expérience pour l’atelier.

Dans le passé j’ai eu très froid ou trop chaud dans mon garage. Et encore à l’époque, en hiver, j’avais 10 °C dans le garage au RdC de la maison. Maintenant, le garage est séparé et non chauffé.  A la retraite, les enfants partis, je me suis fait mon labo dans la maison, à l’étage. Négociation avec madame…

Pour ma « paillasse » d’atelier, j’ai utilisé une table plate dont je disposais. Cm 160Lx80Px75H.
Elle est montée sur une tubulure carrée. Je lui ai ajouté 3 tiroirs IKEA : 2 de 35Lx8Hx55P et un de 55Lx8Hx55P. J’avais utilisé des tiroirs plus profonds mais cela me gênait au poste de travail, je devais me reculer beaucoup pour accéder au fond qui par ailleurs était peu visible.

J’ai monté 2 étagères sur la table. Pour supporter le poids des appareils (Bertrand a raison d’insister sur ce point) et ne pas être gêné par des piliers dans l’espace de travail, j’ai utilisé 4 équerres métalliques pour étagère de penderie montées sur 4 rails métalliques verticaux. Je ne voulais pas fixer les rails au mur car j’utilise une chambre comme labo d’électronique. Pour tenir les rails, je les ai fixés sur une planche verticale face au mur fixée dessous la table sur les tubulures de pied. J’ai rigidifié l’ensemble en les reliant par 3 planchettes transverses de cm 160Lx 8Hx1ep (qui par ailleurs supportent des barrettes de 8 prises). Les rails sont à 5 cm du mur et cela me permet de glisser les fils secteurs des appareils. A chaque coin avant des étagères, j’ai ajouté 1 pilier de renfort en bois. J’ai posé sur la table un tapis antistatique de 118x60 cm.

La 1ère étagère de 160x40 cm est à 36cm de hauteur et cela me suffit. A l’usage j’ai ajouté une seconde étagère de 160x40 cm, 30 cm au-dessus de la 1ère : je ne voulais plus avoir d’appareils dans le fond de la table. Avec l’expérience, c’est un peu bas et à l’occasion je la relèverai à 36 cm (je n’ai qu’à changer le pilier de chaque coin et monter d’un cran sur la crémaillère du rail). Par ailleurs, 40cm de profondeur c’est un peu juste : les longs appareils anciens dépassent. 5 à 10 cm de plus ce serait bien.
Sur le 1er niveau d’étagère, tout le long, j’ai ajouté sur le devant un petit « caniveau » en bois de 160x10.5x2 cm qui retiennent les fils entre les appareils et qui « ramassent » tous les accessoires et adaptateurs que j’utilise couramment (ou le temps d’une manip). Sous ce caniveau, j’ai fixé une barrette LED de 91cm : avoir un éclairage bien réparti est important et cela égaie le lieu de travail.

 Une table de 160cm est trop petite pour effectuer à la fois des mesures et les activités de (dé)soudage. J’ai rajouté une aile à angle droit de 70cm de profondeur jusqu’au mur de droite, sur 267 cm. Dans l’angle, près de la table principale, j’ai ajouté une étagère et j’y ai logé dessous les appareils pour souder et dessouder et au-dessus une aspiration. L’aile passe devant la fenêtre et c’est très agréable de travailler là avec le microscope. C’est aussi très utile pour démonter un équipement volumineux. Actuellement, elle est montée sur des tréteaux mais je vais construire un bâti pour y loger des tiroirs de rangement de cuisine sur glissière assez haut pour y ranger les boites de carte de récup.

Le siège : J’utilisais 2 chaises et je passais de l’une à l’autre. Je me suis offert un siège de « gamer » à roulettes, très pratique pour passer d’une table à l’autre.

Le rangement : Tel quel, ce n’est pas suffisant pour le rangement. Aussi j’utilise la penderie intégrée de la chambre de cm 155Lx50Px255, un chariot à outils pour atelier mobile avec 7 tiroirs où je range tous les petits appareils et accessoires, et les câbles et une armoire à étagères pour les livres et une petite table PC.

Le fait d’utiliser une chambre m’impose un certain niveau de rangement et de propreté mais j’ai plaisir à travailler dans ce cadre.

5
Merci Papyblue,

J'ai compris le raisonnement et mon erreur - j'imaginais le point de repos à 4.5V pour développer un max d'amplitude positive sur le collecteur mais je ne tenais pas compte de la résistance d'émetteur -

J'ai suivi ton conseil, j'ai utilisé LTspice pour comprendre et après plusieurs essais j'y suis arrivé.

Personnellement, je reviens aux bases, donc je n'utilise LTspice que pour me contrôler. J'ai retrouvé sur le web  un livre de jeunesse : Mesures d'Electronique de  J. Niard & Y. Renoux chez Masson qui donne le schémas, le calcul et la mesure
 pour chaque montage élémentaire.
Je m'y colle en ce moment.

Encore merci PB et à bientôt sur le forum.

6
Bonsoir Jean-Louis,

Je suis intéressé par ton expérience. J'ai fait partie dans les années 80 d'une équipe de test de composants non chez un fabricant mais chez un grand constructeur d'électronique professionnelle, en particulier sur les LSI de l'époque, µP et mémoires, sur des machines de test SENTRY 7 & 20.

Mais ce qui serait intéressant me semble-t-il, c'est de transposer cette expérience sur le quotidien des amateurs.

Pour la 1ère fois, cette année j'ai reçu des composants achetés sur le Web défaillants . PIC 12F683 (pour la sonde de c/c délicate de Bertrand) et TL081. Le Timer0 du µC ne fonctionnait pas (pb déjà cité sur ce blog) et le TL081 est un fake. J'ai racheté ces composants chez un fournisseur professionnel et je n'ai pas eu de problème. Mes achats sur le web n'avaient pas jusqu'alors posé de problème.

Pour ma part, je teste les diodes, diodes zener, transistors avec des petits testeurs PeakATLAS, les résistances avec un Fluke23 ou un HP 34401A et les condensateurs au DE5000, les AOP avec le testeur d'AOP de Cyrob, les MMIC avec un SSA3021X.

Je suis intéressé par l'expérience des autres électro-bidouilleurs.

Cdt,
Dominique.

7
Merci pour votre accueil

@ papyblue : réponse PM : c'est correct.
Par ailleurs je suis intéressé et intrigué par ta formule sur l'ampli audio à transistors tO92 : "6V (9/(2+1)*2)"Pourrais-tu l'expliciter dans la section en question.
J'ai balayé les sections et j'ai apprécié ton engagement sur ce blog.

Je rencontre des difficultés pour joindre des fichiers. Est-ce le problème de changement de serveur ou je m'y prends mal.

@Loulou31 : il pourrait être intéressant de parler de projets. Dans combien de temps la retraite ?

A tous, meilleurs vœux pour cette nouvelle année et beaucoup de succès à Bertrand et aux electro-bidouilleurs !
Dominique

8
Forum É-B: Règles de Conduite et Fonctionnement / DPA31 - présentation
« le: janvier 24, 2022, 12:39:47 pm »
Bonjour à tous,

je suis un petit nouveau sur le forum, petit nouveau de 67 ans ...
J'habite la région Toulousaine en France.
Je me suis remis progressivement à l'électronique en 2018 lorsque j'ai pris ma retraite.
J'avais commencé ce métier en début de carrière mais j'ai mal tourné  ;D, je me suis orienté vers l'ingénierie système où j'ai fait carrière.

Les vidéos de Bertrand m'ont bien aidé et je le remercie ici pour le travail qu'il fournit et aussi son côté didactique très marqué.

A bientôt sur le Forum.
Dominique.

Pages: [1]