Forum Électro-Bidouilleur

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Nouvelles:

Le Forum est maintenant chiffré (préambule https). Bien sûr, des liens externes insérés dans les sujets vont demeurer inchangés. Mais la composition des pages du Forum est désormais sécurisée. Si des probèmes d'affichage surviennent, veillez à vider votre cache pour ce site.

Pages: [1] 2 3 ... 10
 1 
 le: Aujourd'hui à 03:46:06 pm 
Démarré par david .parrot - Dernier message par Électro-Bidouilleur
Et moi qui croyait avoir corrigé...  ::)

 2 
 le: Aujourd'hui à 01:45:51 pm 
Démarré par eric29 - Dernier message par SHIBA 94
Bonjour eric29,
J'aimerais savoir pourquoi utilisez-vous pour Q3 un transistor MOsfet, est-ce qu'un transistor bipolaire classique ne suffirait pas?
J'ai l'intuition que la capacité d'entrée de ce transistor se charge sur des impulsions qui font conduire le transistor de l'opto mais semble avoir du mal à se décharger ensuite au vu de la résistance de 10K, d'où ces intégrations de front raides en sortie d'émetteur de l'opto.
Je pense également que les optocoupleurs n'ont pas une bande passante suffisante pour cet application là à 50Khz.
Je ne les ais jamais vu utilisés dans mon métier que comme régulation d'alimentation ou application en base fréquence.
Bernard

 3 
 le: Aujourd'hui à 01:07:44 pm 
Démarré par pcdwarf - Dernier message par SHIBA 94
Bonjour pcdwarf,
Est-ce que c'est sûr que le parasite sur la ligne d'horloge vient bien de la transition des datas des autres fils et non pas d'un champ magnétique extérieur?
Car si la ligne est longue elle peut ramasser pas mal de parasite sur son parcours, de plus est-ce que les caractéristiques de résistances et de capacités de chaque fils ne devraient pas s'additionner en formant des filtres passe-bas en série et atténuer les fronts raides des datas comme dans les câbles HDMI?
Il est vrai que la fréquence n'est pas très élevée.
Côté départ des datas, est-ce que le transistor voit son émetteur relié à la masse à travers une résistance de charge ou bien l'émetteur est-il relié directement à la diode?
Bernard

 4 
 le: Aujourd'hui à 12:46:19 pm 
Démarré par david .parrot - Dernier message par papyblue
La première erreur va apparaitre en l'an 2100. Combien d'entre nous la verrons ??

 5 
 le: Aujourd'hui à 12:33:12 pm 
Démarré par eric29 - Dernier message par papyblue
Bonjour Eric,
Si je vois bien vos relevés, le signal sortant du compteur est constitué de trains de tension alternative. L'optocoupleur ne conduira que quand la tension est positive (et de valeur suffisante). La bande passante d'un optocoupleur utilisé dans ces conditions est faible ce qui explique les courbes jaunes. Pour exploiter correctement le signal, il faut faire un circuit de détection ( redressement + filtrage) suivi d'un détecteur de seuil (comparateur).L'isolation galvanique peut être obtenue par un petit transformateur si besoin.

PB

 6 
 le: Aujourd'hui à 08:05:06 am 
Démarré par david .parrot - Dernier message par papyblue
Bien vu !

 7 
 le: Aujourd'hui à 05:08:29 am 
Démarré par david .parrot - Dernier message par PhilC
Bonjour,
En regardant le code, j'ai un doute sur la vérification de l'année bissextile:
if (((year_val%4 == 0) && (year_val%100 != 0)) || (year_val%400 == 0)) leap_year = true;
pour moi ce calcul n'est valable que pour year_val sur 4 chiffres ce qui n'est pas le cas ici?

Vos avis
Merci

 8 
 le: juin 26, 2022, 05:56:56 pm 
Démarré par eric29 - Dernier message par eric29
Bonjour,

Je suis en train de travailler sur la liaison "téléinformation" des compteurs EDF (électroniques et autres linky).
On trouve pas mal de choses sur le net et j'ai d'ailleurs trouvé un démodulateur dont le schéma est joint.

Les trames transmises par ce compteur sont modulées avec une modulation ASK, et une porteuse à 50KHz.
Les choses se passent plutôt bien car je suis en mesure de lire ces données en micropython (sur ESP32).
Ma question porte seulement sur le fonctionnement de ce démodulateur, au strict niveau de l'électronique.
Sur les deux premières copies d'écran de l'oscilloscope, le signal en jaune est celui pris sur la borne 4 du 4N35 et le signal mauve est pris en I1 et I2 avec une sonde différentielle (I1 et I2 étant la sortie télé information du compteur). La deuxième copie d'écran n'est qu'un zoom de la première.

Ce que je ne parviens pas à comprendre c'est ce qui se passe réellement pour qu'à partir du signal modulé, on obtienne, en sortie de l'opto-coupleur, ces créneaux avec un début de front montant "progressif" puis des ondulations dans la partie haute et enfin, une pente progressive elle aussi à la fin du signal à 50KHz.

Je serais donc bien intéressé de comprendre ces traces et, éventuellement, d'avoir quelques pistes pour d'autres montages expérimentaux qui me permettraient de reproduire et analyser autrement ces comportements.

Merci d'avance pour vos éclaircissement !
Eric

 9 
 le: juin 26, 2022, 11:04:49 am 
Démarré par Jus de fruit - Dernier message par kamill
Bonjour,

Quel est l'intérêt d'utiliser des cd4543be?
Ca va effectivement te faire économiser 12 connexions soit 1.5 74HC595, disons 2. Mais ça te fait ajouter 4 circuits soit au total 2 circuits de plus.

Personnellement j'avais assemblé ce kit (les leds sont multiplexées)

 10 
 le: juin 26, 2022, 05:44:20 am 
Démarré par Jus de fruit - Dernier message par Jus de fruit
Bonjour

Merci pour la suggestion d'idée mais ce ne peut pas réaliser celle avec les bandes LED car je n'ai pas le budget pour les acheter mais l'idée avec les convertisseur bcd comme le cd4543be

Mon horloge ne comportera aucun sonde de température pression ou humidité car trop dur a implémenter

Mais Ducoup cela revient au question que je me posait avant ?

Merci pour votre lecture

Jus de fruit

Pages: [1] 2 3 ... 10