Forum Électro-Bidouilleur

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Nouvelles:

Le Forum est maintenant chiffré (préambule https). Bien sûr, des liens externes insérés dans les sujets vont demeurer inchangés. Mais la composition des pages du Forum est désormais sécurisée. Si des problèmes d'affichage surviennent, veillez à vider votre cache pour ce site.

Auteur Sujet: Recepteur Radio AM  (Lu 8552 fois)

Tony

  • Newbie
  • *
  • Messages: 8
    • Voir le profil
Recepteur Radio AM
« le: Janvier 19, 2020, 10:28:04 am »

Bonjour à  tous,

Je suis autodidacte en électronique et je me suis lancé dans la conception d'un petit récepteur radio AM. Par ce projet j'ai eu envie de comprendre concrètement les fonctions de chaque partie d'un récepteur radio et donc je me suis fixé comme contrainte de ne pas utiliser d'ampli OP ni de quelconque puce qui ferait le job à  ma place. Seulement transistors, diode, etc etc. Je poste donc ici ce projet pour le partager, poser quelques questions et avoir un retour sur la conception de ce récepteur afin de savoir si j'ai fait des erreurs abominables ou non. Vos conseils seront précieux pour moi.

Entrons maintenant dans le vif du sujet ! Le but est donc de concevoir une radio permettant la réception de signaux radio AM autour de 1.1MHz (là  où je suis on capte plusieurs radios autour de cette fréquence) avec une alimentation 9V. Dans un premier temps, j'ai conçu le récepteur radio AM sous OrCAD Pspice comme vous pouvez sur la Feuille n°1. Le circuit est divisé en plusieurs parties :
1 - Un amplificateur sélectif : Montage cascode accordé à  1MHz.
2 - Un transition d'impédance : Montage collecteur commun pour garantir un bon gain en tension de l'amplificateur sélectif.
3 - Un étage détecteur : Montage classique diode + capacité pour ne retenir que le signal utile.
4 - Un amplificateur audio : Montage de type Push-pull.

Après avoir conçu ce petit récepteur j'ai vérifié que j'obtenais la fonction désirée en simulation puis sur breadboard. Ensuite, j'ai réalisé le Layout sur EasyEDA pour le fabriquer comme vous pouvez le voir sur la Feuille n°2. J'ai ensuite gravé le circuit sur une plaque de cuivre à  coup d'imprimante laser et de perchlorure de fer. Enfin, à  ce stade je suis à  l'étape final de soudage et de finalisation du circuit.

Tout ce passe comme prévu mis à  part quelques petites interrogations que j'ai encore :
1 - Après avoir fini de souder la totalité de mon circuit j'ai remarqué une oscillation résiduelle du circuit environ autour de 2.2 kHz. J'ai placé une grosse capacité (680uF) directement entre le + et le - pour la supprimer. Je savais qu'en général pour ce type de montage on place une grosse capa entre le + et le - j'ai donc fait la même chose mais à  vrai dire je ne comprends par trop bien d'où provient cette oscillation et pourquoi une grosse capa permet de s'en prémunir.

2 - Quand j'ai mis en pratique les 2 premiers étages (Ampli selectif + Collecteur commun) sur breadboard j'ai remarqué une instabilité du signal en ajoutant le collecteur commun alors que lorsque je le testais tout seul, tout fonctionnait parfaitement. J'ai donc ajouté une résistance R15 de 1k pour stabilisé tout ça. Maintenant les 2 étages fonctionnent très bien mais je me demande d'où peut provenir cette instabilité et pourquoi une résistance en série en entrée du montage collecteur commun permet de s'en prémunir.

3 - Concernant ces 2 premiers étages j'ai eu aussi une autre interrogation. Indépendamment, les 2 premiers étages fonctionnement très bien, l'ampli sélectif amplifie très bien autour de 1.1MHz et le collecteur commun a bien un gain de 1 jusqu'à  1.1 MHz et même plus. Mais lorsque je les met en cascade j'ai remarqué que la sortie avait switché en fréquence. Je m'explique, en théorie en sortie de ces 2 étages je devrais obtenir un ampli sélectif autour de 1.1 MHz mais en pratique là  j'obtiens un ampli sélectif plutôt autour de 1.8 MHz. Je peux artificiellement changer mon inductance pour redescendre à  1.1 MHz mais j'ai l'impression de mettre un pansement sans trop comprendre pourquoi.

A la suite de ce projet, je compte aussi faire un récepteur radio FM que je posterais ici de la même manière pour avoir un retour.

Je vous remercie d'avance pour vos réponses et n'hésitez pas à  me poser des questions si j'ai manqué de précision.

Antoine





IP archivée

Yffig

  • Invité
Re : Recepteur Radio AM
« Réponse #1 le: Janvier 19, 2020, 12:00:53 pm »

Bonjour Tony !
Es tu sûr que ton ampli audio marche ? (tu n'en dis rien...)
A mon avis, non !:
- Q7 est branché à  l'envers....
- il manque qq résistances de stabilisation dans les émetteurs de Q6, Q7 et Q8.
Quand tu parles d'oscillation à  2 KHz, tu la visualises où ?
La résistance en série avec un collecteur commun (ou un drain commun) est là  pour prévenir une éventuelle "résistance négative" de ce type de montage. En général, elle est de l'ordre de 47 ohms mais bon....
Bon dimanche
Yffig
IP archivée

Yffig

  • Invité
Re : Recepteur Radio AM
« Réponse #2 le: Janvier 19, 2020, 03:37:21 pm »

Re
Autre remarque, de conception cette fois:
A l'entrée de ton récepteur tu simules une porteuse modulée AM avec un multiplicateur: ce n'est pas de l'AM stricto sensu mais de la DSB/SC : double side band suppressed carrier. Ça ne se démodule pas avec une simple diode...
=> Il faut que tu injectes aussi la porteuse dans ton signal AM
Sinon, bien curieux qu'en chargeant ton circuit LC, tu le désaccordes dans le sens F augmente, ça devrait être l'inverse... à  savoir F diminue.
Qu'utilises tu pour visualiser tes signaux ?
Have fun !
Yffig
IP archivée

Tony

  • Newbie
  • *
  • Messages: 8
    • Voir le profil
Re : Recepteur Radio AM
« Réponse #3 le: Janvier 24, 2020, 03:38:53 pm »

Merci pour tes réponses Yffig, c'est super d'avoir un regard critique !

 - En effet, Q7 était bien à  l'envers (petite erreur d'étourderie). Maintenant mon ampli audio fonctionne plutôt correctement. Je vais essayer de rajouter quelques résistances comme tu me l'a conseillé pour améliorer ces performances.

 - Quand je parle d'oscillation à  2kHz, je la visualise sur mon premier ampli sélectif à  sa sortie. Pour info, j'ai un oscillo SDS1202X+ qui me permet de visualiser mes signaux ainsi que d'en générer.

 - Okay pour cette effet de résistance négative sur un collecteur commun, j'ai remplacé ma résistance de 1k par 47 Ohm et sa fonctionne tout aussi bien. Mais bon d'où peut provenir cette effet de résistance négative ? Le montage n'est pas censé amplifier quoique ce soit.

- Merci pour cette info concernant la modulation AM, si j'ai bien compris dans le spectre que j'injecte on doit retrouver fc-fs, fc et fc+fs avec fc la porteuse et fs le signal. Alors que mon montage ne simule que fc-fs et fc+fs.

- Oui je confirme, je viens encore de vérifier le fait que la fréquence centrale augmente lorsque que charge mon ampli sélectif avec un collecteur commun. Cela me pourrait vraiment étrange.

En tout cas, merci pour tes conseils. Je retourne investiguer sur ces interrogations !

Antoine
IP archivée

Yffig

  • Invité
Re : Recepteur Radio AM
« Réponse #4 le: Janvier 24, 2020, 10:32:03 pm »

Bonsoir,
-Pour les résistances d'émetteurs de l'ampli audio: met 0.47 Ω typiquement pour Q7 et Q8. Ces résistances vont limiter le courant de repos à  quelques mA et équilibrer ces courants entre les 2 transistors. Pour Q6, son courant de repos est d'environ 2.5 mA...qq 100 à  200 Ω découplés par un chimique de 47 µ suffiront sans doute. Ces résistances n'améliorent pas les perfs mais la stabilité en température.
- Curieuse cette oscillation à  2 KHz (seulement ?) d'autant plus que le montage cascode a un intérêt en matière d'isolation sortie/entrée de ton étage donc il ne devrait pas osciller... Utilises tu systématiquement une sonde 10x (et compensée bien sûr )?. A distance pas moyen de t'aider plus. De plus le circuit accordé est classiquement placé à  l'entrée de l'étage, pas en sortie pour des raisons que je pourrais t'expliquer.
-Pour la résistance négative en entrée d'un collecteur commun... c'est un curieux phénomène d'autant plus que l'on utilise justement un collecteur commun ou un drain commun en raison de leur grande impédance d'entrée. Moi même, j'ai été surpris de découvrir dans les docs du matos de mesure Hewlett Packard dans les années 70, ces résistances de 47 Ω quasi systématiquement mises sur les bases des collecteurs communs.
Tu dis que le collecteur commun n'a pas de gain en tension, oui... mais en puissance... SI, il a du gain  !
Je te transmet en PJ une petite étude sur le FET drain commun en oscillateur Colpitts: je crois me souvenir pour avoir fait les calculs qu'il y a une erreur mais ça n'enlève rien à  la présence de cette résistance négative -gm/C1C2w². Pour te rassurer, il n'y a pas grand monde qui connaisse ce phénomène.
-Ton analyse du spectre de la modulation est tout à  fait exacte. Quand on utilise une modulation DSB-SC (dite à  porteuse supprimée), il faut absolument "récupérer" cette porteuse pour réaliser la démodulation dite "synchrone".
Alors:
- soit on en injecte un poil dans le signal pour permettre la démodulation synchrone
- soit, c'est le cas du Multiplex Stéréo et des infos RDS dans la bande FM, on injecte une "sous porteuse" inaudible à  19 kHz qui sera utilisée pour recréer la porteuse 38KHz du signal stéréo et celle à  57 KHz des infos RDS (car 38=2x19 et 57=3x19).
-Pour l'effet "la fréquence augmente quand je branche"... ???, 100 µH et 73 pF donnent une fréquence de résonance de 1863 kHz, "à  vide", pas 1100 kHz !... Je crois que tu utilises un self moulée de 100 µH "chinoise"... elles sont de piètre qualité et ont souvent une "fréquence de résonance propre" (paramètre SRF des datasheets) de cet ordre donc tu n'as plus vraiment une self mais tu as déjà  un circuit accordé tout seul ! Encore une fois, difficile à  distance de pouvoir t'aider plus, essaie de voir avec une self de valeur plus petite et un condo plus gros
Bonne soirée
Yffig
IP archivée

Tony

  • Newbie
  • *
  • Messages: 8
    • Voir le profil
Re : Recepteur Radio AM
« Réponse #5 le: Janvier 25, 2020, 02:54:11 pm »

Bonjour,

Merci encore pour tes réponses !
- Très bien pour les résistances d'émetteurs. J'avais trouvé ce petit schéma d'ampli audio sur internet et étant donné qu'il a fonctionné du premier coup je ne l'ai pas osé retoucher mais merci du conseil ! J'ai déjà  fabriqué mon circuit sur PCB du coup je prendrais ces améliorations en compte sur la prochaine version du PCB.

- Oui cette oscillation est assez étrange. De plus, lorsque j'avais tester mon montage sur plaquette breadboard elle n'y était pas. Je suppose qu'on place le circuit d'accord classiquement en entrée du montage plutôt qu'en sortie pour éviter d'amplifier aussi le bruit en plus des fréquences intéressantes ce qui permet d'améliorer la sensibilité du récepteur. 

- Très bien pour la résistance négative, ça me pourrait bien cohérent et cette résistance de 47Ohm permet bien de contrer cette résistance négative.

-  En fait, j'avais fait plusieurs tests en essayant de changer la valeur de l'inductance et c'est pour ça qu'elle est a 100uH sur le schéma. Et effectivement c'est bien des inductances moulées chinoises. Je savais qu'elles avaient une fréquence de résonance propre mais je ne m'attendais pas à  ce qu'elle perturbe autant le montage lorsqu'on le charge avec un collecteur commun. Je viens d'essayer avec une valeur d'inductance plus petite et effectivement le phénomène à  l'air de s'estomper. Je suppose qu'avec une inductance de plus petite valeur on déplace sa fréquence de résonance tellement loin qu'elle ne perturbe plus le montage total.

Tony
IP archivée

Yffig

  • Invité
Re : Recepteur Radio AM
« Réponse #6 le: Janvier 26, 2020, 10:03:30 am »

Bonjour Tony,

En ce qui concerne le circuit accordé, il est généralement placé dès l'entrée antenne pour réduire le risque d'intermodulation lié à  l'éventuelle présence d'un signal fort qui ne serait pas désiré.
En effet ce signal "parasite"à  Fp va provoquer à  cause des non linéarité de l'étage d'entrée (la jonction BE de Q9 est une diode...et si ça sait démoduler de l'AM, ça sait aussi en fabriquer !) lorsque présent avec le signal désiré Fd des produits d'intermodulation: tu vas alors amplifier Fp, Fd, Fp+Fd et Fp-Fs (dans le cas Fp>Fd, ou Fs-Fp dans le cas Fp<Fs). C'est ensuite impossible de s'en débarasser si l'un de ces produits d'intermodulation tombe dans la bande qui t'intéresse. Imagine aussi qu'il peut ne pas y avoir qu'un seul signal parasite et donc tu auras encore plus de produits d'intermodulation...
Donc on commence par filtrer d'abord le signal désiré: le circuit accordé sera alors placé avant le 1er étage mais....alors le circuit accordé (LC //) est amorti par d'une part l'impédance d'entrée du 1er étage et surtout par l'impédance de ton antenne qui est faible (même en "long fil") => La sélectivité de ton récepteur est très dégradée
Il existe différentes solutions à  cela: utilisation d'une antenne cadre ferrite en Petites Ondes et étage d'entrée à  FET, prises intermédiaires sur la self ou enroulements séparés à  faible nombre de tours pour connecter antenne et 1er étage ou couplage par capacités de valeurs faibles.
Ensuite tu peux toujours conserver le circuit accordé en sortie de ton premier étage MAIS:
- attention au couplage entre les deux selfs alors pour éviter d'avoir construit un superbe oscillateur à  la fréquence que tu veux recevoir ! = > placer les bobines à  90° l'une de l'autre et blindage obligatoire...
- il te faudra alors 2 réglages d'accord commandés simultanément, voire plus si tu veux encore amplifier sélectivement ton signal.. . Tu viens alors de réinventer le récepteur à  amplification directe qui a vite été remplacé par le récepteur superhétérodyne (mais c'est hors objectif de ton petit projet).

Je te répondrai plus tard aussi sur la self d'accord et une solution élégante mais j'ai du taf...

Bonne journée

Yffig
IP archivée

Tony

  • Newbie
  • *
  • Messages: 8
    • Voir le profil
Re : Recepteur Radio AM
« Réponse #7 le: Janvier 26, 2020, 07:23:14 pm »

Bonsoir,

Merci pour ces renseignements. Je comprend bien le fait de filtrer avant de passé dans le transistor pour éviter les non linéarités. J'avais fait une précédente radio G.O. où j'avais justement placé mon circuit d'accord avant l'étage d'amplification. Et à  ces fréquences G.O. mon ampli faisait l'affaire sans un 2e circuit d'accord. J'ai justement en stock des capa variables commandés simultanément qui feront l'affaire. Je vais sûrement faire une nouvelle version de ce récepteur avec tes conseils. Je pense apporter ces modifications :
- Utiliser 2 circuits d'accords commandés simultanément, un en entrée et l'autre chargé sur le montage cascode.
- Remplacer le montage collecteur commun par un montage suiveur AOP (oui je m'autorise une petite entrave à  mes contraintes initiales mais j'ai du mal à  faire confiance à  ce collecteur commun).
- Ajouter les résistances de stabilisation sur l'ampli audio.
- Surement changer ma bobine par une bobine un peu plus qualitative

Pour info je viens de recevoir mon premier signal Radio avec mon circuit, une radio semble t-il espagnol autour de 1MHz !

Oui, le but de ce projet et de faire un petit récepteur radio AM pour me faire la main sur quelques circuits à  transistors.
Pour la suite,  je compte me lancer dans la conception d'une radio FM cette fois-ci avec justement un montage type superhéterodyne. Et je m'autoriserai l'utilisation d'AOP et de composants intégrés pour la PLL par exemple. Je posterai un nouveau sujet lorsque j'aurai quelques éléments.

Tony
IP archivée

Tony

  • Newbie
  • *
  • Messages: 8
    • Voir le profil
Re : Recepteur Radio AM
« Réponse #8 le: Janvier 26, 2020, 07:38:52 pm »

Une remarque; je viens de vérifier un montage suiveur avec un AOP type LM358p mais au delà  de 50kHz l'AOP ne suit plus. Du coup, je me trouve bien embêter. Existe-t'il d'autres types de montages suiveur simple, soit avec un AOP soit à  transistor qui permettent de garantir une impédance d'entrée élevée au delà  de quelques MHz ?

Tony 
IP archivée

Yffig

  • Invité
Re : Recepteur Radio AM
« Réponse #9 le: Janvier 26, 2020, 08:52:05 pm »

Bonsoir Tony,
En G.O. il n'y a plus grand chose d'émis (à  part les parasites des loupiotes dites à  économie d'énergie... ;) ), et effectivement en P.O., de nuit, ça grouille de monde (et là  tu as besoin de sélectivité pour séparer tout ça , plus le fading pour lequel  il n'y a pas grand chose à  faire pour l'éviter, la CAG (commande automatique de gain) n'y peut pas grand chose).

Évite quand même le double circuit accordé, tu auras du mal à  aligner correctement les 2 circuits sur la même fréquence et tu n'auras alors aucun avantage, sauf le risque d'accrochage (= oscillation). Pour la sortie, tu peux te contenter de mettre la self uniquement sans condo d'accord.

Un AmpOp en gain unitaire a quand même plus que 50KHz de bande passante, ça tourne vers le MHz normalement. Tu dois sans problème pouvoir mettre un collecteur commun (ou un Fet en drain commun) avec sa résistance de 47 Ω dans la base.

Pour la bobine d'accord, essaie de récupérer:
- soit le cadre ferrite d'un récepteur PO à  la déchetterie et utilise le en entrée avec un condo variable, et utilise un FET (2N3189, BF245, J310 ) comme 1er étage de ton cascode,
- soit un transfo de fréquence intermédiaire 455 KHz sur un vieux poste AM, tu enlèves le condo qui se trouve dans le culot très souvent (il fait généralement 100 pF), tu mets un 220...390 pF en // sur la bobine et tu auras alors un circuit accordable par le noyau de ferrite vers 1 MHz. En plus la bobine sera blindée (soude le blindage à  la masse de ton circuit). Si tu mets le circuit accordé en entrée, branche une antenne filaire (un paquet de mètres...) sur ton circuit accordé avec une capacité genre 100 pF grand max.

J'ai 3 questions:
- où as tu déniché l'idée d'un montage cascode ? C'est un circuit assez rare aujourd'hui ou alors on le trouve sous la forme d'un Mosfet double grille avec très souvent une CAG sur la grille 2
- tu polarises ta diode de détection.... qu'est ce qui t'as inspiré à  faire ça ? (car de mon point de vue, ça ne sert à  rien ou à  pas grand chose, les histoires de s'approcher du seuil de conduction de la diode sont des rumeurs urbaines...une fois encore, je pourrais te donner plus d'explications). D'autre part on utilise pour cette diode de détection AM une diode au Germanium ou Schottky, pas au silicium...
- connais tu la structure d'un récepteur dit "réflex" ? très prisé dans les années 60 quand les transistors au Germanium coutaient une fortune pour les bidouilleurs ? et les "super-réactions" ?

Bonne soirée

Yffig

« Modifié: Février 09, 2020, 05:15:54 pm par Yffig »
IP archivée

Yffig

  • Invité
Re : Recepteur Radio AM
« Réponse #10 le: Janvier 26, 2020, 09:07:24 pm »

Re,
Pour ton projet FM en superhétérodyne...ça va pas être du gâteau !.... du 100 MHz en entrée, du 10.7 MHz en fréquence intermédiaire, de la démodulation FM genre quadrature... Tu n'y arriveras pas sans circuits intégrés dédiés et sans matos de mesure spécifique, même si le Boss a fait un vidéo sur une bidouille étrange (étrange dans le sens où son circuit ne répond pas aux fonctions standards que l'on s'attend à  trouver dans un récepteur FM mais il y a eu d'autres tentatives de faire simple..je me souviens d'un récepteur FM bidouille "à  comptage d'impulsions" (sic) dans les années 60, d'un bricolage par les british de chez Sinclair assez exotique mi 70's, de démodulation par la pente latérale de circuit accordé, etc..
Tu devrais te faire la main sur un super hétérodyne en AM, c'est déjà  assez compliqué comme ça.
Bonne nuit !
Yfig
IP archivée

loulou31

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 575
    • Voir le profil
Re : Recepteur Radio AM
« Réponse #11 le: Janvier 29, 2020, 05:30:59 pm »

Bonjour Tony et bravo pour tes travaux prometteurs dans la RF. Oui pour ton hetherodyne moi je commencerai avec un ne602 pour l'oscillateur local et mélangeur précède par un ampli accordé sur la bande de reception. Pour commencer avec l'am plus facile a démodulet et plus bas en fréquence, puis après en FM  ....il existe des demodud FM en quadrature intégrés ou a base de PLL. Pour ton suiveur je comprends pas les 50 kHz de bande seulement tu as peut être trop amplitude et tu es limité par dv/dt dans ce cas on le voit à  l'oscilloscope la sinusoide est déformée en forme de triangle....il suffit de diminuer amplitude pour retrouver la bande passante et une belle sinusoide. Jean-Louis
IP archivée

Tony

  • Newbie
  • *
  • Messages: 8
    • Voir le profil
Re : Recepteur Radio AM
« Réponse #12 le: Février 03, 2020, 09:01:06 pm »

Merci pour tes conseils Yffig !
Pour répondre à  tes questions :
- Durant mes études, j'avais utilisé un montage cascode pour faire un petit récepteur FM et ça m'avait paru bougrement efficace. Du coup j'ai fait quelques essais avec ce montage et je l'ai intégré à  mon schéma et j'avais l'impression d'obtenir des meilleurs performances en termes de gain et surtout de linéarité qu'un montage émetteur commun classique. Si tu as quelques explications concernant ce montage ça m'intéresserait beaucoup.
 
- En effet, on utilise généralement pas ce genre de diode pour ces applications mais lors de mes essais avec cette diode au silicium j'ai pu démoduler correctement un signal AM donc j'ai pas cherché plus loin. Mais par curiosité je vais essayer de me procurer des diodes au germanium pour voir la différence. Et j'utilise une polarisation parce que lors des essais que j'ai fait avec cette diode j'ai vu que la polarisation permettait d'obtenir une meilleur détection. En effet, quand je ne la polarisais pas, toutes les tensions inférieures à  0.6V étant nulles (normal car la diode n'était pas mise en conduction). Donc j'en ai conclu qu'une polarisation était nécessaire pour démoduler correctement mon signal.

- Oui, j'ai quelques bouquins qui en parlent et à  vrai dire je trouvais ce montage assez pratique mais par assez segmenté pour projet. En effet, pour ce projet j'avais envie de bien comprendre quelques briques de base et je trouvais que c'est montage était un peu un montage qui faisait tout en même temps (ampli haute fréquence, détection et ampli basse fréquence). Mais bon, ça pourrait être aussi intéressant de tester ce type de montage je te l'accorde ! Pour les "super-réactions", je n'en ai jamais entendu parler.

IP archivée

Tony

  • Newbie
  • *
  • Messages: 8
    • Voir le profil
Re : Recepteur Radio AM
« Réponse #13 le: Février 03, 2020, 09:12:39 pm »

En ce qui concerne un radio FM plutôt qu'une AM et juste que là  où je suis (Toulouse) les radio AM que je peux recevoir ne sont pas hyper perceptibles. J'ai une petite radio AM qui marche très bien mais en AM j'ai du mal à  capter clairement les émissions même la nuit. Alors qu'en FM je reçois des signaux tous azimuts et même sans antenne. Alors je me suis dit que même si j'arrivais à  faire un super récepteur AM, je n'aurai pas un qualité d'écoute incroyable.

Après, effectivement il est surement plus dur de faire un récepteur FM qu'un AM. Mais mon oscillo permet de visualiser des signaux jusqu'à  200MHz (mais bien sur pas d'en générer) et durant mes études j'ai pu faire quelques montages pour émetteur et récepteur FM un peu plus bas en fréquence.

Merci Jean-Louis pour tes conseils ! Je vais me procurer ces quelques circuits intégrés pour faire quelques tests. Je vais vérifier mon suiveur alors. Je vous tiens au courant !

Tony
IP archivée

Yffig

  • Invité
Re : Recepteur Radio AM
« Réponse #14 le: Février 03, 2020, 10:36:02 pm »

Bonsoir Tony,

-Le montage Cascode (qui existait déjà  avec les tubes) avait été imaginé pour réduire l'"effet Miller", effet qui, du fait de la capacité anode-grille (ou collecteur-base) se traduit par une multiplication de cette capacité "parasite" par le gain en tension du montage (-1) (c'est facile à  démontrer) et , partant, réduisait la bande passante d'un étage amplificateur de tension. Le fait de maintenir la tension collecteur à  une tension quasi fixe peut aussi avoir d'autres avantages dont la linéarité (je sais que certains montages préamplis audio de la revue "l'Audiophile des années 70/80 l'utilisaient) mais la raison première était celle que je viens de t'exposer. En matière de gain aussi il est très probable que le cascode (= émetteur commun suivi d'un base commune) puisse être meilleur.
Il est peut être encore utilisé en intégré, je sais pas trop, mais c'est un bon montage en tout état de cause. Mon interrogation venait qu'il n'est pas très connu et que tu l'aies utilisé

- Pour la détection AM par simple diode, il y a deux cas à  considérer:
  .celui, très souvent présenté dans la littérature sinon toujours, où le niveau de signal à  démoduler est suffisant pour effectivement passer le seuil (*) de conduction de la diode. La démodulation AM se comporte alors comme une alimentation redressée mono alternance où la constante de temps de filtrage élimine le résidu de porteuse mais laisse passer la modulation audio. C'est le cas des récepteurs superhétérodynes qui ont alors suffisamment de gain (tellement que la composante continue en sortie de démodulation peut être utilisée pour réaliser une Commande Automatique de Gain (CAG) par action sur les étages d'entrée). Cependant on préférera une diode Ge ou Schottky qui a un seuil plus faible que le Si.
(*) la notion de "seuil" est une notion macroscopique, elle n'a pas vraiment de sens... car une diode polarisée en direct conduit toujours (cf la suite) mais ce courant dépend bien sûr de la tension et il augmente suffisamment rapidement pour que l'on puisse parler de "seuil" quand le courant atteint une valeur conséquente
 . celui, trop souvent ignoré, des récepteurs" à  galène" (les crystal radio des ango saxons): là  tu n'as pas assez de niveau de signal reçu pour dépasser le" seuil" de la diode de détection. Le mécanisme qui explique que cela fonctionne même dans ces conditions est appelé "démodulation quadratique". Quadratique parce que cela met en oeuvre la caractéristique non linéaire de toute diode, en particulier le terme en V² (c'est à  dire le carré d'où le terme quadratique.
Je développe: Toute diode, quelle que soit sa technologie (Ge, Si, etc) possède une caractéristique Courant direct en fonction de la Tension à  ses bornes de type exponentielle (c'est aussi vrai de tout transistor bipolaire). Si on appelle V la tension à  ses bornes, le courant direct I est de la forme aV + bV² + cV3...etc (développement en série entière de l'exponentielle).
Si la tension à  ses bornes V est une modulation d'amplitude, tu sais qu'elle se décompose en 3 termes: la porteuse Fc et deux bandes latérales Fc+Fm, Fc-Fm. Ce sont ces trois signaux sinus qui vont être dans le terme V²...Quand tu développes le carré de ces trois tensions, tu vas trouver 3 carrés et 3 produits croisés de modulation dont, en particulier, le terme Fc*(Fc-Fm): tu as donc dans les produits d'intermodulation crées par ta diode de démodulation, les termes Fc², (Fc+Fc-Fm) qui sont soit des tensions continues soit des hautes fréquences . Mais tu as surtout le terme Fc-(Fc-Fm)= Fm qui est la modulation...Magique, non ? et ca, c'est vrai quelle que soit la tension appliquée à  la diode et tu vois aussi que, pour démoduler la bande inférieure Fc-Fm, tu as eu besoin de la porteuse Fc (tu as donc une démodulation synchrone sans le savoir !)
Quand tu polarises ta diode tu joues un peu sur les coefficients (dynamiques) a, b, c etc de l'exponentielle effectivement ce qui peut te permettre d'obtenir un peu plus de signal mais ce n'est pas très fondamental dans le mécanisme et c'est très souvent absent.

-Récepteurs Réflex et Super-Réactions sont aujourd’hui des curiosités historiques mais pas fondamentaux

Sinon, pour tes projets de superhétérodyne:
C'est plus facile de commencer en AM:
Je te suggère un lien sur un kit chinois dont on aperçoit le schéma qui te fournira les éléments essentiels pour réaliser ton propre projet si tu ne peux pas les récupérer en déchetterie. Il y a:
- toutes les selfs (accord d'entrée, oscillateur local), antenne ferrite et 2 transfos FI 455 KHz
- le CV à  2 cages (les 2 cages sont forcément de valeurs différentes et possèdent leur trimer pour réaliser l'alignement)
(Je sais que ce n'est pas le moment de commander du matos en Chine... ;) )
Tu pourrais y adjoindre un filtre céramique 455 kHz avec étage ampli FI pour améliorer la sélectivité.
Tu pourrais changer l'oscillateur mélangeur par le classique NE/SE 602/612 comme l'a suggéré Jean Louis (il y a un beau mélangeur par cellule de Gilbert à  l'intérieur...) et te faire la main, voire même brancher ton scope en sonde x10 sans trop perturber.
https://fr.aliexpress.com/item/32504606543.html?gps-id=detail404&scm=1007.16891.96945.0&scm_id=1007.16891.96945.0&scm-url=1007.16891.96945.0&pvid=4212a0ea-a92f-46ef-950b-bad2eab638f3

La FM, je t'assure que c'est un challenge d'un autre niveau, même ton scope 200 MHz ne te sera pas très utile mais qui sait...

En tout état de cause, procède comme tu l'as fait en démarrant ce fil, soumets au forum ton design que l'on puisse discuter sur du concret.

Bonne soirée

Yffig


« Modifié: Février 10, 2020, 06:33:17 pm par Yffig »
IP archivée